Syndrome du chenil

Jazz, shiba inu de 5 ans – travail sur 5 séances

Jazz atteint du syndrome du chenil (ou syndrome de privation sensorielle) avaient une mauvaise gestion des stimuli environnementaux provoquant dans le cas de Jazz des phobies (voitures par exemple). Ce syndrome est dû à une mauvaise socialisation du chiot dans ses premières semaines de vie.

Jazz ne supportait pas de passer le portail, il s’asseyait et refusait d’avancer. Aujourd’hui grâce à beaucoup de patience, de bienveillance et de travail, Jazz et ses propriétaires peuvent enfin profiter de belles balades.

Jazz, shiba inu de 5 ans

Zoophobie

Travail sur la zoophobie avec Louise, 8 ans en 5 séances

Début des séances avec Nova ma ponette pour mettre Louise en confiance étant donné qu’elle se trouvait moins inquiète au contact des chevaux que des chiens. Des résultats fulgurants puisque Louise s’est rapidement trouvée capable de caresser, tenir en longe et brosser la ponette. Suite à ces deux premières séances nous avons commencé à travailler avec Paddle, un berger australien de 2 mois. Le choix d’un chiot permettait une meilleur appréhension de l’animal pour Louise. Elle a pu le caresser sous ma surveillance, le tenir en longe de 3m et lui expliquer le comportement d’un chien à travers les différentes attitudes qu’il pouvait avoir lui a permis de se rassurer. Aujourd’hui Louise ne se met plus en danger à la simple vue d’un chien. Elle prend le temps d’analyser et d’observer sans céder à la panique. Une bouffée d’air pour elle et pour sa famille.